Elon Musk annonce le premier cerveau connecté à un ordinateur d’ici un an

neuralinl cerveau connecté

Pour la deuxième fois en quelques mois, Elon Musk s’exprime sur sa dernière entreprise, Neuralink, et de la façon dont il s’apprête à expérimenter sur un être humain la connexion cerveau-ordinateur développée par ses chercheurs. Lors d’une récente interview à la radio, le magnat de la Silicon Valley a déclaré que le premier essai clinique commencerait dans un an. Mais comment fonctionne cette technologie qui semble sortir d’un film à mi-chemin entre l’horreur et la science-fiction ? Et surtout, quel est son but ?

Tous des robots ?

L’idée derrière Neuralink est de créer une véritable interface pour connecter le cerveau humain à un ordinateur. L’objectif devrait être de remplacer par l’informatique les zones du cerveau endommagées par des accidents ou des maladies neurodégénératives et de rendre ensuite les fonctions compromises aux patients. Par exemple, un patient atteint d’Alzheimer pourrait retrouver la mémoire, tandis qu’une victime de traumatisme spinal pourrait reprendre le contrôle de ses jambes ou de ses bras. D’un point de vue clinique, l’interface serait appliquée en retirant un morceau de la boîte crânienne, de quelques centimètres de diamètre, chez le patient.

Musk veut-il donc tous nous transformer en cyborgs ? « Nous le sommes déjà, au moins en partie« , a déclaré le président de Tesla. « Nos vies dépendent des smartphones, des tablettes et des PC : lorsque votre téléphone portable tombe en panne, n’avez-vous pas l’impression qu’il vous manque une partie de votre corps ? »

La technologie de Neuralink en est encore à ses débuts, et si elle apporte un jour des résultats, nous le verrons seulement dans plusieurs années.

Mathieu Proment
Diplômé d'un DUT en informatique, passionné par les nouvelles technologies et gamer acharné, j'ai créé ce blog dans le but de partager avec vous les dernières actualités et mes connaissances à travers quelques tutos.